Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 12:00

961

"Breton rencontre Nadja devant une église, comme par hasard !"

 

Il ne me faut pas une seconde de plus pour me désintéresser totalement du discours de ce professeur d'université.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 12:00

960

(N'empêche, ceux qui railleraient ce souci d'optimisation seraient par moi soupçonnés de prendre la littérature pour un jeu où l'on ne triche pas.)

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 12:00

959

Je sais bien qu'il y a dans ce souci d'optimiser la littérature un relent capitaliste, cependant j'ai une veine capitaliste (l'individu sert le collectif en se servant) et j'ai décidé de ne plus contrarier mes vices, mais de foncer dedans et de leur bourrer le lard jusqu'au dégorgement.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 12:00

958

Mais il y a un côté un peu gamin de la part de l'ancien monde à vouloir jeter l'anathème sur ceux qui tentent de faire corps avec l'époque, la moquerie de ceux qui savent, qui tient de la jalousie et du vertige (comme ce regret dont s'amusera Chevillard de ne pas avoir vécu au temps de Meetic, où son expression aurait fait des ravages). Il y a là un champ ouvert il y a cent ans, mais que personne n'a encore eu les reins de prendre à bras-le-corps, c'est-à-dire de concevoir le roman comme - quasiment - une oeuvre totale, un tournage de film, un tableau, une musique, tout cela à la fois.

 

(Dire que toute cette péroraison est au service du plaisir de lecture...)

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 12:00

957

Moi qui m'étais promis de tout requestionner, je m'étais laissé prendre à l'argument de ceux pour qui la photographie dans le roman est une atteinte à l'imagination du lecteur. Je n'avais pu leur répondre que ceci, une réponse incomplète : l'écrivain peut souhaiter imposer sa vision ; comment expliquer autrement que nos aînés antérieurs à la photographie se soient acharnés - car c'est bien cela - à nous décrire une image qu'ils avaient, pour les plus honnêtes, entièrement en tête ? La photographie est un nouveau tremplin pour l'imagination, car celle-ci est à ce point exponentielle qu'elle s'enrichit de toutes les nouvelles informations qu'on lui donne, plutôt que de s'en appauvrir (de même lorsque je fais des recherches pour un roman, non par souci d'exactitude, mais pour fournir de nouveaux supports à l'imagination).

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 12:00

956

Toute tentative de définition de la littérature se heurte à ceci : comment y faire cohabiter Mallarmé et Dostoïevski ?

 

D'aucuns essaient encore.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 12:00

955

Je m'efforce d'avoir le regard le plus nu possible sur le beau et le laid.

 

Mais ce regard absolu n'est-il pas dénué de tout sens esthétique ?

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 12:00

954

Il faudrait instaurer les pleurs enregistrés.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 12:00

953

Diffuser sur un écran plasma l'oeuvre d'un vidéaste qui l'avait tournée à l'époque du tube cathodique, est-ce le trahir ?

 

Ah, toutes ces questions insolubles qui ne m'intéressent pas !

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 12:00

952

- Mais pourquoi sept Harley Davidson ?

- Parce que c'est plus sympa que la voiture.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article

Présentation

  • : Humoétique
  • Humoétique
  • : Par Clément Bénech. Chaque jour, à midi.
  • Contact

Premier roman

9782081300309_LeteSlovene_CouvBandeBD_2013.jpg

 

En librairie le 27 mars.