Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 12:00

991

Seigneur soyez clément avec Vos hommes et même avec les mauvais bougres

C'est quand même Vous qui les avez créés avec une liberté de penser chacun même pour Pagny Vous êtes chic

Délaissez un peu les fruits de mer, si je puis me permettre ils ne croient pas en Vous

Si Vous faites un effort pour arrêter les guerres civiles il y aura plus de pages culture dans les quotidiens vespéraux

Promettez-nous la paix perpétuelle et on Vous offre un encart de pub dans le prochain numéro

Soyez indulgent avec Boutin, on choisit pas sa famille et ses fans encore moins

Post-scriptum filez un coup de pouce à l'équipe de France je crois qu'elle en a bien besoin

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 12:00

990

Alarmant : je lis le nombre 140 dans un article sur les Roms, et je pense immédiatement à Twitter.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 12:00

989

Charles-Henri travaille au kébab cet été pour se faire un peu de sous.

 

- Bonj... Euh, wesh ! La sauce, à part ou sur les frites, Mons... pardon, chef ?

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 12:00

988

La tête de chameau, ce monceau de couilles.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 12:00

987

Pourquoi a-t-on moins de lecteurs qu'avant ? Mais parce que l'espérance de vie ne s'annexe pas sur la multiplication des arts dignes d'intérêt.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 12:00

986

Je ne puis dire que quelqu'un est idiot, si je ne reconnais pas en lui un état dont je suis revenu. L'inconnu m'intrigue, ne m'afflige pas.  

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 12:00

985

Rien de ce qui est humain ne saurait être étranger à la littérature ; et par miracle, les écrivains-paysagistes nous ont été épargnés. Ce n'est pas par affectation que je dis par miracle, mais bien parce qu'il semble que la grille valérienne des possibles en littérature soit en relief, comme une ruche, et que les écrivains cherchent à saturer cette grille de leur présence.

 

 (Et puis, quel optimisme ! Il y en eut, sûrement, tombés dans l'oubli.)

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 12:00

984

Style. Les mauvais livres nous l'apprennent parfois mieux que les bons. Notamment en nous montrant leurs rouages. Et plus ça va, plus je pense que ce qui n'est pas humain, en littérature, doit rester à l'écart du style. La touche la plus simple, la transparence. C'est une manière de créer des niveaux de gris, des plans et arrière-plans : l'humanité se découpe, se détache sur le fond.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 12:00

983

Lecture de passages de mon roman en m'efforçant de prendre des yeux de lecteur, des yeux nus... Impossible, évidemment. La lecture immédiatement réenclenche le souvenir de ces phrases mille fois relues ; il n'y a guère qu'à l'échelle du mot, du petit mot, que je puisse retrouver en moi la ressource de le goûter. Il est tout juste possible à l'écrivain de mesurer l'effet d'une de ses phrases. Mais quant à savourer l'effet global d'un roman, la fragrance qui en décante, ce qui se joue dans l'énergie qu'il déploie, son propre auteur en est exclu.

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 12:00

982

Maint lecteur se demande "mais pourquoi ?" là où l'auteur s'est dit "et pourquoi pas ?"

Repost 0
Published by Clément Fingal Bénech
commenter cet article

Présentation

  • : Humoétique
  • Humoétique
  • : Par Clément Bénech. Chaque jour, à midi.
  • Contact

Premier roman

9782081300309_LeteSlovene_CouvBandeBD_2013.jpg

 

En librairie le 27 mars.