Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 12:00

211

Les prédictions météorologiques s'annonçant souvent erronées, je préconiserais plutôt une météo de postdictions, qui ferait état des précipitations de la veille voire même - pour les instituts les plus clairvoyants - du tonnerre qui faisait rage la semaine passée.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 12:00

210

J'ai Platon pour apprendre à mourir et GQ pour apprendre à vivre.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 12:00

209

J'ai beau n'être roi de rien, ne posséder comme pouvoir que celui d'aller et venir, cet employé du kébab persiste à m'appeler chef.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 12:00

208

J'ai encore oublié mon parapluie au café, il me faut faire demi-tour. En chemin, je me dis que cette récurrence d'actes manqués ne manque pas de manifester chez moi un désir de quitter le cocon familial (métaphore du toit), une peur du préservatif, ou encore la volonté de solitude. Une autre thèse plus occulte - dont la mention me fait toujours sourire - affirme que le fait que la pluie ait cessé pourrait expliquer mon oubli.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 12:00

207

L'écrivain écrit un Journal, quand tous les autres sont réduits à n'écrire qu'un journal.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 12:00

206

S la seringue qui M la meringue ?

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 12:00

205

Un autre de ces mensonges admis qui font que le monde tourne : ceci que le chirurgien possède un sort plus enviable que l'éboueur, alors qu'il manipule toute la journée dans les matières visqueuses ; on nous raconte que certes les viscères sont de la merde tout autant, mais de la merde noble.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 12:00

204

Le critique devait rendre son article le lendemain matin. Il termina le roman en diagonale, et le referma d'un coup sec. Puis, à son bureau, il se mit à son article : il relia-ligota le livre à bien d'autres oeuvres picturales, musicales, septentrionales,  martiales, lui donnant si peu droit à l'existence et autant d'élan pour son envol qu'à un forçat qu'on fait mettre aux fers.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 12:00

203

Puis l'abat-jour fut promu - devint méduse.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 12:00

202

A une soirée, j'ai été le témoin impuissant d'une prise de potages. Rien de bien surprenant finalement, quand on a des nerfs d'acier comme les miens.

Repost 0
Published by Clément Fingal
commenter cet article

Présentation

  • : Humoétique
  • Humoétique
  • : Par Clément Bénech. Chaque jour, à midi.
  • Contact

Premier roman

9782081300309_LeteSlovene_CouvBandeBD_2013.jpg

 

En librairie le 27 mars.